Comment éviter un déficit en magnésium

Les mauvaises habitudes alimentaires, l’industrialisation des aliments ou encore les régimes à répétition peuvent être des sources d’apport insuffisant en magnésium. La couverture des besoins en magnésium dans la population ne cesse de diminuer, en particulier dans les pays occidentaux. Selon l’étude SU.VI.MAX, réalisée entre 1994 et 2002 sur plus de 13 000 personnes, près de 8 femmes sur 10 et 7 hommes sur 10 ont des apports en magnésium inférieurs aux recommandations.

Certaines mesures très simples peuvent pourtant aider à maintenir un apport en magnésium approprié à ses besoins :

Avoir une alimentation équilibrée riche en magnésium

De nombreux aliments possèdent de fortes concentrations en magnésium : les céréales complètes, les fruits secs oléagineux (noisettes, amandes, noix…), les fruits frais (en particulier la banane), le chocolat noir ou encore les fruits de mer figurent parmi les aliments les plus riches en magnésium.

Eviter les aliments pauvres en magnésium ou diminuant l’absorption du magnésium

Le déficit en magnésium dans les pays occidentaux vient principalement du mode de consommation des aliments. Notre alimentation est très riche en produits transformés et raffinés alors que ces techniques réduisent énormément leur teneur en magnésium.

Certains aliments diminuent l’absorption du magnésium ou favorisent son élimination. C’est notamment le cas de l’alcool, des produits très riches en calcium ou encore des graisses saturées. Si ces produits ne sont pas à bannir totalement, leur consommation doit rester plus ponctuelle pour garantir une bonne absorption du magnésium.

Compléments alimentaires

La prise de compléments alimentaires spécifiques peut également être utile. Ces compléments alimentaires existent sous différentes formes (comprimés à avaler, à croquer, ampoule à boire…) et permettent d’apporter la dose journalière recommandée en magnésium.