La mélatonine et le sommeil

La mélatonine, qu’est ce que c’est ?

  • D’où vient la mélatonine ?
    La mélatonine est une hormone produite pendant la journée dans la glande pinéale qui se situe dans le cerveau. Sa sécrétion est inhibée en présence de lumière et stimulée dans l’obscurité. Elle commence donc généralement en début de soirée avec un pic de sécrétion entre 3h et 5h du matin. La sécrétion diminue ensuite progressivement jusqu’à disparaître totalement le matin.
  • A quoi sert la mélatonine ?
    On l’appelle également « l’hormone du sommeil ». Son rôle est de réguler le rythme circadien, c’est-à-dire le cycle veille/sommeil. Sa sécrétion permet d’informer le cerveau que la nuit est tombée et qu’il est temps de s’endormir. C’est en quelque sorte un indicateur biologique de l’heure en interne.

 

 

Les causes et conséquences d’un dérèglement en mélatonine

La mélatonine est essentielle pour réguler notre horloge biologique et donc pour garantir un sommeil de qualité. Si la sécrétion de mélatonine est décalée dans le temps, cela aura pour conséquence de retarder l’endormissement.
Plusieurs facteurs peuvent influer sur la sécrétion de mélatonine :
La lumière est bien évidemment le premier facteur. La mélatonine étant sécrétée dans l’obscurité, si la lumière autour est trop forte, la sécrétion de mélatonine sera décalée. Et ce même si vous êtes confortablement installé dans votre lit !
La lumière bleue issue des appareils électroniques de type tablette, ordinateur ou smartphone retarde également la sécrétion de mélatonine. C’est pour cela qu’il est conseillé de ne pas utiliser ces appareils juste avant de dormir.
Le décalage horaire est également une cause d’un dérèglement en mélatonine. Il entraîne une confusion dans l’organisme qui ne comprend plus à quel moment de la journée il se trouve et donc quel comportement adopter vis-à-vis du cycle veille/sommeil. L’organisme resynchronise son cycle spontanément au bout de quelques jours, mais l’apport de mélatonine externe au moment du coucher peut aider à rétablir le cycle plus rapidement.
L’âge joue également un rôle. La production de mélatonine est très importante chez l’enfant puis décroit progressivement à partir de la puberté. Chez une personne de 60 ans, la glande pinéale produit en moyenne deux fois moins de mélatonine que chez une personne de 20 ans.