Les facteurs favorisants un déficit en magnésium

Un apport alimentaire insuffisant en magnésium

Les mauvaises habitudes alimentaires, l’industrialisation des aliments ou encore les régimes à répétition peuvent être des sources d’apport insuffisant en magnésium. La couverture des besoins en magnésium dans la population ne cesse de diminuer, en particulier dans les pays occidentaux. Selon l’étude SU.VI.MAX*, réalisée entre 1994 et 2002 sur plus de 13 000 personnes, près de 8 femmes sur 10 et 7 hommes sur 10 ont des apports en magnésium inférieurs aux recommandations.

L’abus d’alcool peut également être une cause de déficit en magnésium car il diminue son absorption dans l’organisme et augmente son excrétion dans la sueur et les urines.

Certaines périodes de la vie

Tout le monde n’a pas les même besoins en magnésium. En effet, les enfants en pleine croissance, les femmes enceintes et allaitantes, ou encore les personnes âgées ont des besoins en magnésium plus élevés et donc sont plus à risque d’être en carence de magnésium si les besoins journaliers ne sont pas respectés.

Le stress

Le magnésium entre dans un cycle de régulation du stress qui peut devenir un cercle vicieux si le stress ou la carence en magnésium deviennent trop importants.

En effet, le stress provoque la libération d’adrénaline qui participe à l’augmentation de l’élimination du magnésium. Cette élimination importante de magnésium entraine un déficit dans l’organisme, accentuant le stress.

Causes gastro-intestinales

Des diarrhées chroniques sévères ou encore des vomissements répétés peuvent être à l’origine d’une baisse de la quantité de magnésium de l’organisme.

Certaines maladies

Certaines maladies, notamment des malades rénales (maladie génétiques rares, insuffisance rénale aiguë…) ou endocriniennes (hyperthyroïdie, hyperaldostéronisme…) peuvent être des causes de carence en magnésium dues à une mauvaise absorption ou à une trop forte excrétion du magnésium.

Causes médicamenteuses

Les médicaments diurétiques, certains antibiotiques, ou encore les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) prescrits dans certains cas de troubles digestifs peuvent être à l’origine d’une baisse de la quantité de magnésium via une accélération et une augmentation de l’élimination urinaire du magnésium.

*Supplémentation en Vitamines et Minéraux Anti-Oxydants